UA-75898527-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2016

de mille ans de froid

de nos tristesses nous restent un grand manteau qui laisse passer le froid...

Quel gâchis, ce bonheur qui ne va pas jusqu'à toi Natacha...

et si on se rhabillait avec nos lumières et nos sourires, et si on prenait juste un moment pour se le dire, et si on choisissait nos jolis souvenirs pour que nos lambeaux de jeunesses nous réchauffent...

 

Les commentaires sont fermés.