UA-75898527-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2013

17mars

Cette fois ça y est. Dans quelques mois tu pourrais être là. Sur un de ces vélo dont tu n'aurais pas peur. Caché dans un cerceau magique. Je te cherche dans leurs yeux, dans tous leurs yeux. Je cherche ceux que tu aurais aimé, celles qui auraient voulu se ranger avec toi, je cherche dans leurs jeux tes bétises à venir. Je cherche dans leurs rire un écho, un désir, mais leurs cascades claires se brisent dans mon coeur mon amour mon amour comment peut on vivre encore, comment peut on courir quand tu n'as pu marcher, comment peut t'on supporter la caresse du soleil et celle de la pluie... mon amour mon trésor les rires des enfants... je les berce, je les caresse, je ferme parfois les yeux pour respirer leurs cheveux mon amour mon trésor je me regarde de dehors aujourd'hui... je me vois de plus loin... 21h48 maintenant... cette journée est interminable mon trésor... On arrive bientôt au moment terrible. Celui où je te vois. et ce bruit. Ce putain de bruit. Ce putain de putain de bruit. ce bruit. ce bruit là, il ne passera jamais.Il me serre au cou... je le sens dans ma gorge. je te sens dans ma gorge. reviens putain reviens. il faut que je te retrouve...

Les commentaires sont fermés.