UA-75898527-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2012

oublier

ça parlait de plafond blanc, ça parlait de maladresses, ça parlait de silences qui se suffisaient... ça parlait de ma vie, en fait, quand les sons se confondent en musiques liquides, que les notes se détachent sur les plafonds trop hauts...  ça parlait de l'amour et de la sensation d'être soi, juste bien. Juste là.


Les commentaires sont fermés.