UA-75898527-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2013

elle était publiée, elle était supprimée, mais j'ai plus envie.

Dans ma chapelle ardente, trop loin de vos lumières, il y a ce soir la flamme de cette chandelle qui brûle pour toi... j'ai ton manteau blanc qui s'éloigne dans ta cité que je n'aime pas qui me crame un peu la rétine... j'ai dans un coin de coeur un manque de ton sourire, j'ai ton rire devant mes godasses, ton putain de rire d'enfant, celui dans lequel on se rapellait que t'étais pas si grand... putain mais garçon tu me manques ce soir c'est un anniversaire que je voudrais fêter ailleurs que dans le noir... Ya la putain de lumière de ta soeur qui me crève encore les yeux, ya les putains de yeux de ton père qui ressemblent tellement aux yeux du mien, qui ressemblent tellement à ceux que t'avais, copain... Tu es de ma famille, comme on peut coller à la vie, ya ce putain de mur qui revient certaines nuits... Ya ce putain de numéro qu'on a jamais pu effacer, et ce soir l'envie trop féroce de lui envoyer un message, juste pour toi, juste au cas où, juste comme ça, parce que c'est ce qu'on devrait faire, aujourd'hui.

Pour toi ce soir c'est des bougies et pas des cierges qui devraient cramer... J'voudrais qu'elles soient sur un gateau, ces putain de flammes qui me renvoient ce soir juste les lumières qu'on a peut être pas eu le temps de voir s'éteindre.

Commentaires

HA ben bravo toi tu m as mouille mes yeux, mais ca fait du bien de savoir que y a des gens qui l ont pas oublié mon petit bout de moi, mon grand d amour, mon tout ,mon lui... c est egoiste mais des fois j aime savoir que les autres aussi sonr en mal de lui, que son etoile elle brille pas que dans mon petit coeur tout serré

Écrit par : audoree | 08/01/2013

Les commentaires sont fermés.