UA-75898527-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2012

mon pays

ma terre sainte... petit morceau de rêve et reste de landes sauvages.. représentation graphique du sentiment de liberté... Je suis d'ici, de créteil, née à Chatenay... si loin... mais je suis toujours un peu bretonne dans le ventre. On a pas de papiers, pas de certificats, c'est juste une appartenance accrochée à son coeur. Quelque chose qu'on ne peut pas renier. Ou peut être qu'on peut. C'est peut être ce qui fait la force de cette impression: cela dépend de nous. Mon pays magique, pays de légende... Source intarrissable, vent de fraicheur... l'appel de la mer et de ses côtes sauvages... Envie d'y retourner, comme si un morceau de nous y était toujours resté, moi qui n'y ai jamais vraiment vécu pourtant... Mais je suis un peu de là bas, dans l'âme et dans le coeur. Qui viendra me le contester? Je suis française et j'aime mon pays, sa langue... ma langue! Je ne parle pas le breton. Mais c'est là bas que le vent m'appelle et me chante ses secrets... J'y ai tiré mon prénom, ma famille, et un état d'esprit en forme de vague à lame tranchante, un vague à l'âme plaisant qui nous tiraille et nous enchante. ma terre sainte... petit morceau de rêve et reste de landes sauvages... représentation graphique du sentiment de liberté... mon pays. 

Ma bretagne c'est une plage escarpée ou les lames viennent se briser et nous trempent, nous, en haut de la falaise.

Ma bretagne c'est une petite maison au toit d'ardoise entourée d'hortensias.

Ma bretagne c'est un désert aride balayé par le vent, une lande presque sèche où la végétation est drue et simple.

Ma bretagne.. c'est un éclat de ma famille, ma grand mère devant l'église.

Ma bretagne c'est milles images de la vierge et des clochers qui nous rapellent que le temps passe.

Ma bretagne c'est un pays anciens ou chaque pierre à son histoire et où chacun connait l'histoire de ces bergers pétrifiés par une sirène...

Ma bretagne est vivante et pleine de surprises, elle est aussi dans ces festivals ecclectiques et frénétiques, ces pubs à la musique forte et aux bierres portant des noms qui laissent rêveurs...

Ma bretagne c'est celle de Gwiclann, celle de Brocéliande, celle de Roscoff, celle de Quiberon et de Brest, bien sur, le bout du monde... peut être la fin, peut être le début... là où tout (re)commence...

Ma bretagne c'est mon refuge contre la morosité, c'est une humidité de la terre qui me répette ton tour viendra et qui me fait sentir, entre le limon et la terre, l'odeur un peu fiévreuse de la vie... l'endroit où l'on sait que rien n'est éternel que le vent et le souvenir... le seul endroit où la mort ne vous ravie pas tout à fait au coeur des hommes.

Commentaires

je te garderai toujours une place sur cette terre salée et si sauvage, cette mer si forte et dechainée...

Écrit par : audoree | 17/12/2012

Les commentaires sont fermés.