UA-75898527-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2012

la dedans

Comme un immense amour. Un coeur rempli comme un pichet qu'on bouscule...

Il y a cette gamine qui va bientôt avoir trente ans...

Cette petite enfant qui dort encore avec un ours en peluche et qui sait parfaitement voir ce que les autres oublient parfois, qui sait se donner toute entière dans un rire... Cette petite enfant qui se rempli le coeur sans savoir mettre des barrières... qui se demande soudain pourquoi les brins d'herbe ne font pas tous la même taille, qui s'imagine des histoires de trésors et qui fait bouillir du jus d'orange pour savoir si la vapeur aura du goût...

Il y a aussi cette ado écorchée qui n'arrive pas à arrêter juste un peu de rejeter l'autorité, qui se protège dans sa liberté qui l'étouffe, dans ses réflexions qui n'ont plus d'écho, dans ses terreurs de l'autre, de l'Autre qui se connait et qui peut faire si mal, si mal, si mal quand toute la peau ne tient plus qu'a un ruban de larmes... qui se demande pourquoi la vie... qui elle est... pourquoi ne pas fuir, pourquoi grandir, pourquoi salir, pourquoi pas tout jeter tout jeter...

Il y a aussi cette femme usée, cette femme qui a senti la vie, qui l'a vu croitre en elle, dans ses seins épanouis, dans son ventre arrondis, dans ses hanches confortables, qui l'a sentie s'enfuir, qui l'a perdu, perdue deux fois, perdue sa vie à la fois... cette femme qui ne croit plus, qui ne sait plus, cette femme dont les questions s'éteignent dans la gorge froide, cette femme aux traits qui se creusent, aux orbites qui s'enfoncent, aux yeux qui se ferment sur les sursauts de son coeur... qui se demande encore juste pourquoi... pourquoi lui, pourquoi moi, pourquoi eux... qui s'épuise à ne plus savoir où chercher...

Il y a cette adolescente aux yeux de petites filles qui va avoir trente ans et dont la tête malade semble avoir porté plus de poid que la vie. Ca fait tellement de monde là dedans... tellement de monde que je ne me sais plus.

Commentaires

Bonjour.
Ce n'est pas un post destiné à tout le monde mais juste à celle qui écrit dans ce blog ( que je trouve au demeurant poignant et déchirant le plus souvent).
Mon commentaire n'a pas sa place sous cet article. Et je m'en excuse. Mais c'est ma seule façon d'entrer en contact avec l'auteure de ce blog et de ses posts.
Juste envie de réagir à un précédent article " placement 2012 Professeur des écoles postes à éviter".
Je suis la directrice de l'école maternelle Saint-Exupéry, mise en cause dans ce post. Et je tiens à un rectificatif. En effet, je ne retrouve pas l'école et ce que nous y vivons depuis plusieurs années à travers la façon dont elle est dépeinte, étant englobée avec les autres.
Amalgame? Idée fausse c'est certain!!!
Pour preuve, c'est que je n'ai pas de poste libre au mouvement. Le seul proposé est celui de ma décharge de direction...et les collègues qui passent sur ce post tous les ans n'ont pas particulièrement l'envie de s'en aller. Pour preuve aussi, la collègue précédente a pu y rester 2 ans...
Mais en poste fixe, il n'y en a pas...et aucune chance d'en avoir, les collègues ne souhaitant pas en changer!
Voilà. Juste je souhaiterais que toi, l'auteur, tu me contactes...et que tu oses faire un rectificatif réhabilitant mon école mise en cause!
Bonne route à toi.
Evelyne
Directrice
Ecole maternelle Saint-Exupéry. 77 MEAUX

Écrit par : Evelyne | 15/10/2012

En effet je comprend que ce ne soit pas des plus agréables à lire, surtout quand la situation n'est pas celle qui est dépeinte...
En fait je n'ai fait que relayer des informations "pseudo-officielles", ne connaissant en effet personne ayant travaillé dans cet établissement mais l'ayant vu notifié sur la liste des postes "à éviter" qui a été transmise à certains PESTG en juin dernier...
Je m'excuse si cela vous a semblé déplacé, mais pour avoir été "parachutée" en segpa avec des collègues débutant également pendant ma deuxième année j'ai vu certaines collègues découragées et effondrées qui ne parlaient que de démissionner... Pareillement dans une école élémentaire de Meaux... Comme je le précisais, une année sur ces postes ne se passe pas forcément mal (cela s'est toujours plutôt bien passé pour moi d'ailleurs) néanmoins il me semblait important que tout le monde ai accès à ces mêmes informations...
Je suis ravie d'apprendre en tout cas que l'école maternelle Saint-Exupéry ne fait pas partie de ces postes, disons "fatigants", et suis navrée de l'amalgame qui a été fait (bien malgré moi) en la laissant (car vraiment je n'ai pas écrit cette liste) au milieu des autres écoles, surtout dans le climat de tension actuelle qui règne dans certaines de ces écoles (mais ce n'était pas le cas lors de la publication de ce post...)
J'avais supprimé le post incriminé dès la lecture de ce commentaire, mais finalement avant de le supprimer (il n'est plus d'actualité ni d'intérêt) je le modifie et le laisse donc un moment, histoire de "réhabiliter" si tant est qu'elle ai été mésestimée votre école.
(je ne pense pas cependant que la fréquentation de ce blog soit assez importante pour avoir une influence quelconque sur la réputation de votre établissement, soyez rassurée, mais je comprend votre agacement et m'en excuse véritablement.)
Bonne continuation à vous. amicalement.

Écrit par : lamarie | 15/10/2012

Les commentaires sont fermés.