UA-75898527-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2012

s'excuser d'être heureux

Quand tu vas mal, que tu (te) fais du mal, les gens t'engueulent, te disent que c'est à toi de sortir la tête de l'eau, de te bouger, que tout est une question de volonté, que rien n'excuse ou n'explique que juste tu ailles putain de pas bien... Ils comprennent pas que tu peux avoir des besoins différents des leurs, des biens pensants, des biens gentils, des biens sages... Ils comprennent pas que ce qui aurait pu suffire à quelqu'un d'autre ne peut pas te suffire, que ton bonheur ne dépend pas de ce qu'on est censé attendre mais de ce dont tu as besoin toi. Tu te retrouves à avoir encore plus honte d'être mal, à t'excuser d'être malheureux.

Il comprennnent pas que quand ils font les choses comme ils auraient besoin qu'on les fasse pour eux ils ne font pas forcément comme tu en as besoin toi. Et ils te font cher payer ton malheur, qui semble être comme une "non reconnaissance" de "tout ce qu'ils ont fait pour toi". Sauf que toi, ça t'a juste blessée à en crever mais ça on en a rien à foutre, parce que c'est pas NORMAL.


Mais si un jour tu tiens un peu plus fermement la rampe, que toute hésitante tu commences à avancer, que fière d'être enfin comme on l'attendait de toi tu veux juste revenir, faire profiter ceux qui ont été la quand ça n'allait pas de ta douce quiétude enfin retrouvée après des années de galères, de doutes, de guerre contre toi même... Alors tu vas recevoir comme une nuée de pierres, de coup de langues de vipères, parce que tu n'as pas le droit d'être bien maintenant si tu ne l'étais pas quand on a fait "tout pour toi", que ton rôle à toi c'est d'arpenter les couloirs d'une clinique pour que leur monde garde tout son sens, alors voilà, si tu essayes de sourire un peu tu deviens une ingrate, une menteuse, une hypocrite, une salope.

Et tu t'excuse d'être un peu heureuse.

Sans déconner ya un moment où ça s'arrête?

Les commentaires sont fermés.