UA-75898527-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2012

jamais victime

coupable toujours sauvée sans comprendre pourquoi...

Il y a parfois ces crises d'angoisses, encore. Ces crises de pseudo-claustrophobie si je me sens coincée, privée de liberté, sans possibilité de fuite. Des bouchons qui s'éternisent, seule dans ma voiture coincée 2heures entre un camion et le rail de sécurité, l'angoisse qui monte. La vile, la sourde, celle qui te fais honte mais qui a du mal à te lacher.

Je ne me sens pas victime. Ce n'est pas ce que la vie a choisi pour moi. Plutôt ce n'est pas ce que j'ai choisi de faire de cette vie. Sans trop savoir pourquoi, je ne me sens pas méritante de m'en sortir. Je serre les dents, je fonce dans le tas, et là où je pensais m'écraser contre un mur, les obstacles s'écroulent un peu, et ça passe, quitte a perdre un peu de soi sur les bords. Finalement ça a quelque chose de presque facile, on finit par y croire, par foncer dans le mur sans penser y rester. Et ça marche. Ca doit avoir quelque chose d'injuste, au fond. Mais je ne suis pas victime de cette vie.

Je ne saurais plus jamais l'être.

Les commentaires sont fermés.